AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Envie de discussion ( Ft. Daphné)

Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Rosier

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Envie de discussion ( Ft. Daphné)   Ven 11 Mai - 13:22

Envie de discussionThomas & Daphné Je n'ai jamais été un beau parleur, comme beaucoup de mes proches, mais je sais être à l'écoute de mon prochain. Rare sont ceux à qui je confie ma vie personnelle. C'est vrai à part Théo et anciennement Draco, personne ne me connait vraiment.

Daphné Greengrass. Une amie plus qu'une camarade. Je m'étais lié d'amitié avec elle, tant nous étions tout les deux discrets. Elle autant que moi portait un masque, nous l'avions toujours voulu. La douceur qu'elle avait pour sa soeur était adorable. Qui aurait cru qu'on pouvait aimé autant un être?

Après nos installations respectives dans nos chambres et quelques temps encore pour s'habituer aux cours moldus, j'avais décidé de donné rendez-vous à Daphné et Théo dans notre café habituel. Cependant, Monsieur Nott refusa à la dernière minute. Comme souvent quand un certain doué en potions est dans les parages....Je l'envie... Lui au moins peut embrasser l'homme qu'il aime à longueur de journée, tandis que moi...je cohabite avec lui sans pouvoir vraiment le toucher. Même si mon baiser de l'autre jour ne lui semblait pas désagréable. Enfin je pense?

C'est habillé normalement que j'attendais Daphné dans notre café habituel. Petite chemise noire, jeans simple et mes éternelles baskets que je ne quittais plus depuis quelques temps. Assis à une table, je lisais encore une fois "les chevaliers de la table ronde", tout en faisait mes exercices de chimie. Il est vrai que cette matière moldue était aussi coriace que nos bonnes vieilles potions. Les éléments à apprendre par coeur m'épuisaient et ces équations étaient de plus en plus farfelues.

Il faisait beau pour un après-midi d'automne. Le soleil rayonnait au-dessus du chemin de traverse, tandis que les gens se baladaient par-ci par là. Les toits de briques et de bois chauffaient sous l'effet du soleil, tandis que certains arboraient de fiers manteaux de couleurs. La serveuse me servit mon chocolat chaud, tandis que je refermais mon cahier pour me plonger totalement dans mon roman..
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Greengrass

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Re: Envie de discussion ( Ft. Daphné)   Ven 11 Mai - 18:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Envie de discussion
Daphné & Thomas

Je lisais et relisais les lignes de ma lettre, songeuse, pensive. J'avais... J'avais l'impression d'être à l'extérieur de mon corps. Qu'on m'avais mis KO et que mon corps gisait à côté, alors que moi, j'étais encore plongée dans cette lettre. L'impression que tout me parvenait comme un écho. Ma main se crispa sur le papier, et bientôt, la Daphné amorphe fut remplacée par une Daphné pleine de colère. Je rangeais précieusement la clef que je venais de recevoir par courrier, avant de déchiqueter la lettre et d'ouvrir la fenêtre pour laisser le vent emporter le message. Les mots « Pour nous tu n'existes plus. » furent les derniers à s'envoler, mais je crois que c'est ceux qui m'avaient le plus fait mal. Désormais, me voilà maîtresse d'un joli pactole, je pourrais passer une vie sans travailler. Mais je me retrouvais sans famille, amputée d'une partie de ma vie. Et je devais avouer que le moignon tout frai me faisais souffrir le martyr. Je n'avais qu'une envie... Me venger et faire éprouver cette même douleur à mes géniteurs. Ce ne pouvais pas être réel. Je devais être en train de rêver. Mais de toute façon... je les avaient jamais considérés autrement que comme mes géniteurs, tout l'amour était donné à Astoria, moi je n'étais que l'ébauche, ma jolie sœur était le chef d’œuvre. Un de mes cours de psychologie me revint à la figure. Les sept étapes du deuil... D'abord il y avait le déni, on se demande ce qui nous arrive. Puis vient la culpabilité, ensuite la colère, le marchandage, la douleur, la dépression, la reconstruction et l'acceptation. Si vous voulez mon humble avis... Ce deuil ne sera pas des plus longs... Car il a commencé il y a longtemps. Il est dur de savoir que ses géniteurs vous estiment si peu. Il n'y a rien de pire que de se voir effacé de l’existence de quelqu'un. Mais la vie c'était ça, une succession d'attachement et d'adieux. Des serments et des mensonges... Enfin... l'heure n'était pas à la déprime. Au contraire... j'avais été invitée aujourd'hui dans un café. J'avais enfilé un chemisier sans manche que j'avais boutonné avec soin, ainsi qu'une jupe droite et des collants noirs semi opaque. Tout cela faisait trop sérieux, et c'est pour cette raison que j'avais enfilé une paire de tennis à paillettes bleu. Après tout... Je n'étais plus « Miss Greengrass » à présent. J'avais enfilé mon imper' et accroché la broche offerte par ma sœur à ma veste. Il s'agissait d'un petit renard blanc. Je caressais distraitement cette petite chose, avant de me lever et de sortir de chez moi. Sur le trajet en métro, je lus tranquillement un nouveau livre que je venais de me payer. Mais... mes pensées me ramenaient sans cesse à cette perte, à ce vide aliénant. J'arrivais finalement sur le lieu de rendez-vous, et trouvais Thomas, le nez dans un livre, je pris tranquillement place à ses côtés, un sourire amusé sur le visage.

« Bonjour toi. Alors, tu ne te sens pas pousser des élans de chevalerie, Sir Rosier du Lac ? »  

Oh... La Daphné timide et réservée ne se serait pas permis ce genre de jeux, mais... la véritable Daphné, oui. Et... Après tout, je n'avais plus à craindre de ce côté là le jugement des autres. L'épée que j'avais au dessus de la tête avait disparue, alors pourquoi j'allais si mal... pourquoi cette douleur sourde refusait de s'en aller ? Je vis des gestes dans ma vision périphérique, et je finis par tourner la tête, tombant sur l'une des serveuses, à sa posture et au regard interloqué de Thomas, je devinais que cela faisait un bon moment que j'étais plongée dans mes pensées.

« Oh... Excusez moi, ce sera un thé pour moi, le même que d'habitude... merci. »


Je la vis partir comme une tornade, vaquer à ses occupations, et mon regard vint à nouveau se poser sur le jeune homme que j'avais en face de moi. Mon ami. Notre discrétion nous avais rapprochés mine de rien. Et on pouvait dire que nous étions entré dans une dynamique d'entraide et de soutiens.

« Excuse moi j'étais perdue dans mes pensées. »



Code by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Rosier

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Re: Envie de discussion ( Ft. Daphné)   Dim 13 Mai - 18:12

Envie de discussionThomas & Daphné « Bonjour toi. Alors, tu ne te sens pas pousser des élans de chevalerie, Sir Rosier du Lac ? »

La voix de mon amie me fit légèrement sursauté. Un rire s'échappa alors de mes lèvres face à mon appellation. Je fermais mon livre d'un coup et lui offrit un nouveau sourire.

- Un peu, mais je pense que je n'aurais pas aimer vivre à cette époque. Beaucoup trop compliqué.

Mais, je vois que Daphné n'est plus parmi nous. Encore dans ses pensées, vu comment elle fixe la jeune serveuse de tout à l'heure. Je finis par lui faire un geste pour la réveiller, ce qui ne marcha pas des masses. Ce fut la serveuse qui la réveilla en lui posant la question habituelle, auquel elle répondit par une réponse tout à fait banale.

La jeune femme s'installa en face de moi en s'excusant. Je lâchai un petit rire timide, avant de boire une gorgée de chocolat chaud.

- T'en fais pas, cela nous arrive à tous. Moi, le premier!

dis-je avec un sourire. J'en profitais pour ranger mes affaires dans mon sac, afin d'être complètement dans la discussion. La serveuse servit alors un thé à la demoiselle, tandis que je payais pour elle.

- Alors comment vas-tu? Tu t'es finalement habituée à ce monde de moldus?

Ma main se plaça sous mon menton, tandis que je jouais avec ma cuillère.

- Je t'avoue que j'ai un peu de peine de mon coté... surtout que Théo, Blaise et Pansy ont joués les stratèges pour que je me retrouve avec Draco...

Elle était une des seules à connaître notre secret. Et elle savait mon ambition de reconquérir le blond. Cependant, le fait que mes meilleurs amis nous aident ne m'arrangeait que peu la tâche. Je connais Draco, par coeur comme on peut dire. Dès qu'il est fixé sur quelque chose, il ne changera pas... à moins de vraiment réussir à le faire craquer. Chose très difficile en effet. D'après mes connaissances ( Théo), il a l'objectif de me protéger de son père, d'où notre éloignement. Je suis têtu, tout le monde le sait et ma fierté est grande. Je ne m'avouerais pas vaincu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Greengrass

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Re: Envie de discussion ( Ft. Daphné)   Mar 15 Mai - 18:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Envie de discussion
Daphné & Thomas

Je venais manifestement de faire peur à mon ami. Il faut dire que j'étais arrivée sans rien dire devant lui, silencieuse comme jamais, il m'offrit un sourire, et je lui en offrit un en retour. Même si mon humeur n'était pas au beau fixe, je pouvais toujours compter sur Thomas qui était un vrai anti dépresseur sur patte.

« Plus compliqué que maintenant tu veux dire ? Je suis pas sûre que ce soit le cas pour les femmes en tout cas. On te mariait à un type, tu lui faisait une ribambelle de gosses, et on en parlait plus... Mais... je préfère tout de même vivre à notre époque. »

Oui... Les choses étaient de mon avis, infiniment plus compliqués ici. La mentalité n'était pas la même, mais j'avouais que j'aimais trop cette époque et la place de la femme qui était beaucoup plus libre qu'à l'époque. Nous pouvions réellement prendre notre destin en main, du moins était-ce ce dont j'étais persuadée. Je m'étais installée face à lui, et j'avais finis par me perdre dans mes pensées, dans un monde à part, dans quelques souvenirs, quelques cauchemars, et j'eus un mal extrême à m'arracher à tout ça. La serveuse partit, et je me retrouvais en tête à tête avec Monsieur Rosier du lac.

« Moui... je pense qu'on a tous une période à laquelle on se laisse submerger par... Son contexte de vie. Et puis parfois, la rêverie ça a du bon. »

Je n'ajoutais pas que pour mon cas, je ne voyais rien de bien dans la rêverie, je vivais mal chaque mise en abîme dans mon être. La serveuse revint avec une théière à l'intérieur de laquelle un thé était en train d'infuser. Le jardin bleu, à base de thé noir, de rhubarbe, de mûre, de framboise et de myrtilles. C'était savoureux. Je vis qu'il m'invitait comme un vrai gentlemen et lui lançais un sourire radieux, en le remerciant d'une voix chaleureuse, versant finalement un peu de ce liquide ambré dans la tasse en porcelaine que l'on m'avais emmené.

« Bof... Comme ci, comme ça... Je me suis bien habituée... C'est pas si mal. Mais j'ai appris ce matin que... Je ne pourrais sans doute plus jamais remettre les pieds chez mes parents. Je les ais « déçus » qu'ils disent... Finalement... le monde moldu, c'est pas si terrible. Y'a bien pire ailleurs. Mais toi alors, raconte moi un peu comment tu t'en sors ? »

Il développa rapidement, m'expliquant qu'il avait du mal, qu'il se retrouvait avec Draco, Ha le fameux Malfoy. C'était toute une histoire entre mon ami et lui. Enfin... j'avais toujours été plus proche de Thomas que de Draco, on se ressemblait, lui et moi. Je fis une petite grimace en entendant que notre groupe s'en était mêlé, les coups de mains, c'était bien sympa, mais ça n'aidait pas à la marche de manœuvre, je posais ma main sur celle de Thomas, la serrant doucement et lui offrant un petit sourire en coin.

« Aller... Perds pas espoir, je suis sûre que tu vas finir par aboutir à quelque chose de plus satisfaisant. Et puis c'est peut être pas plus mal si tu te retrouves avec lui. Dans le monde des moldus, il n'y a pas les mêmes soucis de familles que par chez nous... Quant à ce monde... je pourrais t'aider si t'as un problème. Mais tout de même... Fais attention à toi d'accord ? »





Code by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie de discussion ( Ft. Daphné)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie de discussion ( Ft. Daphné)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Everybody Wants a Hero :: Grande Bretagne & Étranger :: Londres Magique :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: